Printemps 2019, préparation de l’itinérance d’été

Mark

« Pourquoi y sommes-nous venus, dans cette forêt, ce bois profond et sans soleil ? Pourquoi, vieux frère, avons-nous donc effrayé les hiboux et les chouettes ? Pourquoi les avoir dérangés ! Qu’ils vivent comme ça leur chante ! Ici, tout est en ordre, vieux frère, comme ce doit l’être dans une forêt. »

La Forêt (1871), Alexandre Ostrovski, trad. André Markowich, Paris, Éd. José Corti - Domaine Étranger, 1998, 4ème de couverture





« Il n’y a pas de monde commun, mais seulement des formes de communisation. »


Fragmenter le monde (2017), Josep Rafanell i Orra, Paris, Éd. Divergences - Pensées radicales, p36.


ANALECTA01





« The way in which squatters confronted social problems provided examples of possible liberated forms of living, and allowed for experiments in communal ways of living, even if the seemed to be at the expense of personal dignity. The decision to sacrifice privacy was at least up to the individual. As Colin Ward, one of the architectural theorists who supported the squatting movements, wrote : « It is not up to the planners to decide if we should be communal or isolated »

Housing: an anarchist approach (1976), Colin Ward, London, Freedom Press, p39.